August 2022 —

Comprendre la finance embarquée en 3 points

Uber, Samsung, Shopify… nombreuses sont les entreprises qui font appel à des services de finance embarquée au cœur du fonctionnement de leurs produits. 

Mais qu’est ce que la finance embarquée ? 

Aussi connue sous le nom de Embedded Finance, la finance embarquée vise à offrir la possibilité aux entreprises financières (du domaine bancaire, de l’assurance et d’investissement) et non financières de proposer à leurs utilisateurs des services financiers sans être soumises aux contraintes administratives et autres licences obligatoires. 

Pour autant, un système de finance embarquée peut manquer de clarté. Afin que vous en sachiez plus sur ce sujet, on vous fait un topo en 3 points centraux. 

La banque en tant que service (BaaS)

Comprendre la finance embarquée
Comprendre la finance embarquée

Le BaaS pour Banking-as-a-Service permet aux entreprises non-bancaires d’intégrer des outils financiers directement sur leurs plateformes qu’il s'agisse de leurs sites ou autres applications. Les entreprises se trouvent donc d'emblée équipées de services bancaires ne nécessitant aucune licence, afin de pouvoir apporter à leurs utilisateurs une expérience simplifiée. 

C’est la directive européenne sur les services de paiement (DSP2), entrée en vigueur en 2018 et rendant obligatoire l'authentification forte pour les paiements de plus de 30 euros, doublé par le développement de l’Open-Banking, qui a permis de libéraliser l’accès aux données des clients et aux transactions et de ce fait donner la possibilité aux acteurs non-bancaires de proposer leurs propres services financiers.

Concernant les modes de monétisation de la Banque en tant que service, on peut noter :

  • la facturation mensualisée relatif à l’accès à la plate-forme de l’entreprise
  • la facturation d’autres frais pour chaque service utilisé

À qui s'adresse la finance embarquée ?

Il est important de préciser à qui s’adresse exactement la finance embarquée. 

Comme dit précédemment, la finance embarquée s’adresse à toutes les entreprises ayant le besoin de mettre en place des services financiers tels que : 

  • Une ouverture de compte
  • Le paiement d’un achat en ligne
  • La souscription à un prêt immobilier ou à la consommation 
  • La souscription à une assurance habitation ou location 
  • La souscription à une assurance voyage
  • La souscription à toute assurance automobile
  • D’un point de vue plus général, la souscription à tout type d’assurance

Plus globalement, les entreprises fintechs qui vont développer des applications et des services à partir des données clients sont elles aussi concernées par la finance embarquée.

Afin de faciliter l’intégration, des solutions clés en main telle que Particeep Plug, accompagnent les entreprises dans l’intégration des parcours de souscription dans leur interfaces web et mobile sans une seule ligne de code. 

Les défis et les opportunités de la finance embarquée 

Reste maintenant à s’intéresser à l’avenir de la finance embarquée et notamment aux futurs défis et opportunités qui l’attendent. 

Ainsi, en considérant que cette dernière suscite un énorme intérêt de la part des banques en plus des fintechs et autres entreprises ayant besoin d’une solution financière, la finance embarquée semble encore en avoir sous le capot. 

Car jusqu'à maintenant l’effervescence autour de la finance embarquée a surtout existé dans le développement de multiples solutions de paiement, qu’il s’agisse de portefeuilles numériques, prêts embarqués ou encore de la solution du Buy Now Pay Later. Cependant, le vrai potentiel dont dispose la finance embarquée réside dans l’intégration des services financiers directement au cœur du parcours utilisateur. 

Et à ce jeu là, et même si les banques et les prestataires de services mettant à disposition de leurs clients des produits innovants seront, à n’en pas douter, les mieux positionnées pour bénéficier de l'opportunité que représente la finance embarquée dans le futur, ils ne sont pas les seuls. En effet, c’est aussi le cas des fournisseurs de technologies. Ainsi, les intermédiaires, et notamment ceux qui mettent à disposition d’entreprises non-bancaires des couches d'orchestration et des capacités d'intégration, auront un rôle central, étant eux-mêmes à l’origine du déploiement de l'écosystème de la finance embarquée. 

Un futur plus que prometteur donc pour la finance embarquée qui va avoir tendance à s’inviter de plus en plus dans notre vie quotidienne. 

Oscar

👨‍🦰